6 COUVERTURES DE REVUES SCIENTIFIQUES PRESTIGIEUSES POUR LE LABORATOIRE INSERM 949 !

26 avril 2017

Le laboratoire Inserm 949 de Strasbourg "Biologie et pharmacologie des plaquettes sanguines" est doté d'une plate-forme d'imagerie de pointe. Les images obtenues grâce à ses microscopes de nouvelle génération ont fait l'objet à plusieurs reprises de la "Une" des revues de référence dans sa spécialité, telles Blood ou Platelet

Utiliser l'équipement d’observation des matériaux pour l’appliquer aux tissus vivants, c’est ce que fait l’unité de Biologie et pharmacologie des plaquettes sanguines de
Strasbourg. Depuis quelques années, sa plateforme technique est notamment équipée d’un microscope nouvelle génération de type FIB-SEM (Focused Ion Beam- Scanning electron microscopy) possédant un canon à électrons et d’un canon à ions gallium.

L’avantage de ce double faisceau est de permettre la reconstruction en 3D d’un volume important d’un échantillon (150 μm3 de tissus ou cellules), objectif qui demeurait, jusqu’à présent, difficile à réaliser. Avec ce dispositif, il est possible de repérer précisément des zones, parfois uniques, d’un échantillon. Cela est essentiel puisque certaines des cellules d’intérêt, comme les mégacaryocytes (cellules géantes de 50 à100 μm de diamètre responsables de la production des plaquettes sanguines), sont peu représentées dans les tissus. Cette technique a permis d’étudier leur ultrastructure tridimensionnelle ainsi que celle des plaquettes sanguines.

> Responsable de la plate-forme d'imagerie : Anita Michal : anita.michel[at]efs.sante.fr

COUVERTURE de BLOOD octobre 2016. Mégacaryocyte dépourvu de myosine IIA (Myh9-/-) observé dans la moelle osseuse de souris par microscopie électronique. Le mégacaryocyte présente une déformation cellulaire anormale, « envahissante », du fait de l’absence de contractilité actomyosine qui l’empêche de s’adapter aux contraintes mécaniques extracellulaires résultant de la pression exercée par les autres cellules environnantes.

COUVERTURE de BLOOD septembre 2016. Reconstruction tridimensionnelle d’une plaquette pro-coagulante. Observation par microscopie électronique à double faisceau : en gris, la membrane plasmique ; en vert, les granules sécrétoires et en noir, marquage à l’annexine V couplée à des billes d’or.

COUVERTURE de BLOOD février 2014. Reconstruction tridimensionnelle d’un mégacaryocyte montrant le réseau de membrane de démarcation (DMS) constituant les membranes plasmiques des futures plaquettes sanguines. Observation par microscopie électronique à double faisceau : en orange, reconstruction du DMS ; en jaune : la membrane plasmique et en gris : le noyau. Cette étude a révélé que le DMS est initialement formé par une invagination de la membrane plasmique puis alimenté par des vésicules golgiennes et par le réticulum endoplasmique.

COUVERTURE de BLOOD février 2014. Mégacaryocyte différencié en culture in vitro après adhésion sur lamelle de verre recouverte de fibronectine. Observation par microscopie confocale, soit au niveau du plan équatorial (panneau supérieur), soit au niveau basal en interaction avec la matrice (panneau inférieur). Blanc, marquage au DAPI du noyau ; vert, marquage des filaments d’actine par la phalloïdine-AF-488. On note l’organisation de l’actine-F sous forme de fibres de stress au niveau basal, ainsi qu’une répartition corticale, périphérique et cytoplasmique au niveau équatorial.

Reconstruction 3D de l’ultrastructure d'une plaquette sanguine activée à l’ADP illustrant l’émission de pseudopodes et la centralisation des granules. La cellule se compose du cytoplasme (gris), de granules alpha (jaune), de granules denses (rouge), de mitochondries (bleu) et de microtubules (noir). Reconstruction obtenue à partir de coupes sériées d’une plaquette entière réalisées avec un microscope à balayage double faisceau (FIB/SEM) DualBeam FEI™

 


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes